C’est après plusieurs décennies d’étude et de pratique de diverses méthodes de méditation que j’ai découvert la pleine conscience, en tant que méthode qui, conformément à la vision altruiste du Dalaï-Lama, peut être bénéfique pour des personnes n’ayant aucune croyance religieuse, et n’exige pas une philosophie de vie religieuse ou spirituelle. J’ai passé une dizaine d’années à Bruxelles comme traducteur dans une institution européenne et c’est là que j’ai suivi le cycle de huit semaines en français, et par la suite, un cours en ligne en anglais proposé par l’Université de Leiden, De-Mystifying Mindfulness. En 2016-2017, j’ai participé au programme de formation des enseignants de 200 heures proposé par la Mindful Academy en Espagne (en anglais) pour devenir ainsi professeur certifié. Je suis membre de la Mindfulness Association écossaise.